Plan Climat « J’agis, j’y crois » : l’atelier des pratiques éco-gestes.

En partenariat avec le CNFPT, la Métropole de Grenoble, l’ALEC et l’OPAC 38, une formation à l’éco-responsabilité sur le lieu de travail a été conçue et testée, dans l’objectif d’obtenir une baisse significative de la consommation de ressources énergétiques.

En partenariat avec le CNFPT, la Metro de Grenoble, l’ALEC, l’OPAC 38, conception et test d’une formation à l’éco-responsabilité sur le lieu de travail.

Objectif : concevoir une formation aux éco-gestes sur le lieu de travail, dont les effets se traduisent par une baisse significative de la consommation de ressources énergétiques.

Objectifs intermédiaires : sur la base des savoirs issus de la psychologie sociale scientifique, tester l’efficacité en termes de consommation notamment électrique de différentes techniques de promotion de comportements éco-responsables. À cette fin, 4 groupes de salariés ont été constitués :

– 1 premier groupe qui recevait une formation type informative sur les conséquences des comportements énergivores. But : tester l’impact de la formation telle que dispensée aux salariés
– 1 second groupe qui ne recevait pas d’information, ni de formation particulière. But : constituer un groupe contrôle, permettant d’établir un suivi des consommations
– 1 troisième groupe reposant sur un outil de promotion de nouveau comportement : l’appel normatif.
– 1 quatrième groupe, reposant sur un autre outil de promotion de comportement : l’hypocrisie induite, consistant à faire prendre conscience —sans culpabiliser— de l’écart entre « ce que l’on sait que l’on doit faire » et nos comportements réels souvent éloigné de l’idéal précédent.

Durée : 12 mois (2009-2010)

Déroulé :

Étape 1 : en coordination étroite avec les différents partenaires, conception de 4 sessions de formations aux éco-gestes sur le lieu de travail, à fins de comparaison de chacune d’elle. Choix des indicateurs de changement comportemental.

Étape 2 : réalisation des quatre sessions de formations, sur quatre lieux différents et comparables. Mesures de la consommation électriques en continu 15 jours avant et 15 jours après la formation. Cette consommation a été mesurée grâce à des compteurs installés par une entreprise indépendante.
Étape 3 : recueil et traitement des données, en collaboration avec les partenaires.
Étape 4 : choix de la session la plus efficace (18 % d’économie d’électricité enregistrée pendant 15 jours après la formation) et diffusion à grande échelle (action phare 2011 inscrit au suivi du Plan Climat de Grenoble-Alpes Métropole)

Les résultats en termes de consommation réelle d’électricité, ont permis d’identifier la formation basée sur l’appel normatif comme étant la plus efficace. C’est donc elle qui a été diffusée dans le cadre des Atelier « J’agis, j’y crois » : Atelier des pratiques éco-gestes, dont la philosophie peut être résumée comme suit : Former pour mobiliser.

Plus d’informations ici : http://planairclimat.lametro.fr/Page-d-accueil/Actualites/Derniere-ligne-droite-pour-les-ateliers-des-pratiques-eco-gestes

Ce module de formation participative, à destination des salariés des partenaires du Plan Climat, est proposé par l’ALEC jusque fin 2011. Il est conçu comme un temps d’échanges et de définition d’actions concrètes éco-bureau, à mettre en pratique de manière individuelle et collective.

http://www.lametro.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/378/8-info-actualite-grenoble.htm

twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail